Balade 16 mai 2017 : Arrière garde entre art et aménagement

dimanche 21 mai 2017
par  Parlons-en !
popularité : 10%

La Penfeld demeure la matrice autour de laquelle la ville s’est construite. Ce fjord brestois divise la cité autant qu’il rassemble. Au fond de celui-ci se trouve un territoire particulier, original ou se conjugue le caractère brestois qui séculairement mêle la terre et la mer, l’une et l’autre se nourrissant mutuellement. Le paysage autour de nous, empreint de cette dualité féconde, est aussi un paysage d’expression artistique libre.

En effet, Brest fait partie des sites les plus actifs dans le domaine du graffiti dans la région et en France. Le spot de l’arrière-garde représente l’une des scènes talentueuses de graffeurs locaux ou de passage, même si leur lieu principal et historique d’expression reste le port de commerce. Si vous vous donnez le temps de l’observation, vous apercevrez ici et là la plupart des styles que l’on peut rencontrer dans le graff art : lettrages, lettres block ou bubble autour du blaze de l’artiste (c’est-à-dire son nom), fresques avec personnages issus de différents univers en fonction du goût des graffeurs : personnages réels, caricatures, ou encore personnages de manga, comme le personnage surnommé chapeau de paille du manga japonais One Piece, évoluant dans l’univers des pirates situé sur le mur juste à côté de nous.

Ces murs, touches de couleur dans ce lieu bucolique, ne sont qu’éphémères et régulièrement repassés, pour laisser la place à un perpétuel renouveau artistique.Ils sont parfois des lieux de battles, genre de compétition amicale entre artistes ou groupes de graffeurs (crews) partageant une même philosophie, une même culture artistique, comme par exemple, lors du festival Renc Arts Hip Hop. Parfois certaines oeuvres restent plusieurs années et ne disparaissent qu’à cause des intempéries du type tempête Zeus abattant tout sur son passage, comme ce mur hommage à Mandela peint par Pakone, ou la fresque de Wen2 réalisée dans le cadre du documentaire blast in Brest réalisé par Kes en 2013 relatant l’histoire du graff brestois de 1983 à 2013, que l’on peut encore retrouver sur you tube.

Ce lieu où nous sommes, anciennement porte de l’arrière garde, est redevenu depuis quelques années un espace propriété de la ville suite à la cession faite par la Marine. Ce carrefour, entre les bords de Penfeld et les Capucins, va faire l’objet d’un aménagement à minima de ses rives très prochainement, même si un projet plus vaste est à l’étude pour le futur. L’espace va être nettoyé , une boucle piétonne créée autour du bassin, un barbecue installé, un espace de pratiques sportives et des murs d’expression artistique libre proposés au public. Les visiteurs disposeront d’un parking. Certains murs seront abaissés et les grilles retirées afin d’ouvrir l’espace et de le rendre visible.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031