L’Arrière Garde

vendredi 17 décembre 2010
popularité : 11%

La Penfeld, demeure la matrice autour de laquelle la ville s’est construite, ce « fjord » brestois divise la cité autant qu’il rassemble, au fond de celui-ci se trouve un territoire particulier, original, « originel » ou se conjugue le caractère brestois qui séculairement mêle la terre et la mer, l’une et l’autre se nourrissant mutuellement, le paysage est empreint de cette dualité féconde.

Ici l’arsenal, la construction navale, la marine royale installa son antichambre protégée par les murs des fortifications du Bouguen et de Quéliverzan : l’arrière-garde, nom militaire, lieu « armé », qui rappelle que ce lieu fût conçu au XVIIIe pour répondre à l’éventuelle menace des canons anglais, qui n’eurent de cesse de répondre à ceux des armées et marines françaises durant tout ce siècle (Guerre de succession d’Autriche, Guerre de Sept ans, Guerre d’Indépendance américaine). Mais laissons là, ce visage maritime et militaire sur lequel nous aurons l’occasion de revenir, passons les hauts-murs fortifiés, empruntons comme d’autres l’on fait avant nous les chemins sinueux des rives de Penfeld et pénétrons sur le territoire de ce qui est aujourd’hui Bellevue.

Lire la suite


Commentaires  forum ferme

Logo de Malo
mardi 3 juillet 2012 à 17h47 - par  Malo

La guerre de succession de Bretagne a t’elle jouée un role important pour Brest ?