Remplacement des vannes de l’étang de Penfeld

vendredi 2 septembre 2016
par  Parlons-en !
popularité : 10%

De septembre à octobre les habitants et visiteurs de Brest métropole vont découvrir un paysage plutôt inhabituel aux abords des rives de la Penfeld. Le fleuve Penfeld vivra au rythme des marées. La raison : le remplacement devenu nécessaire des vannes de l’étang de Penfeld. Bien entendu, comme toute mise à sec ou presque, des recommandations sont à suivre comme l’interdiction d’aller au fond de l’étang au risque de s’enliser.

JPEG - 1.6 Mo

La nature des travaux

Brest métropole procédera au remplacement des vannes de maintien en eau de l’étang de Penfeld de fin août à fin octobre 2016. Réalisé par l’entreprise Premel Cabic pour un montant de 160 000 euros environ, les vannes, clapet hydrauliques actuelles, seront remplacées par des vannes murales actionnées électriquement à partir d’une nouvelle armoire de commande.

Cette intervention sera également l’occasion d’un remplacement de la passerelle d’accès au vannage pour la maintenance de celle-ci et d’un diagnostic des fondations du quai côté Rive Droite afin de programmer une opération de remise en état des quais.

L’année prochaine est prévue une reconfiguration du bâtiment technique, abritant entre autres le dispositif de commande des vannes, et des abords d’un point de vue esthétique et fonctionnel. D’autre part, une étude de l’opportunité de la mise en place d’une micro turbine est prévue.

L’impact des travaux

A l’occasion de ces travaux, le niveau d’eau de la rivière Penfeld, sur sa portion située entre la rue des archives et l’avenue Le Gorgeu à Brest, sera soumis à l’influence des marées, et les berges habituellement situées sous le niveau d’eau seront temporairement découvertes. Jacqueline Here visite le chantier Des étendues de sédiments vont se découvrir comme c’est le cas dans les abers du Finistère Nord.

Un arrêté réglementant l’accès aux rives de la Penfeld a été pris et une signalisation mise en place pour informer sur le risque d’enlisement et interdire l’accès au fond de l’étang. L’accès aux berges de la Penfeld, sur sa portion comprise entre la rue des archives et l’avenue Le Gorgeu, est interdit du 29/08/2016 au 31/10/2016. Le ramassage d’objets sur les berges de la Penfeld est interdit. Il sera assuré par les personnes compétentes mandatées par Brest métropole.

JPEG - 1.6 Mo

Repères

Dans le cadre de l’aménagement de la Penfeld et de ses abords démarré dans les années 1980, l’estuaire de la Penfeld et ses rives bordant l’ouest du quartier de Bellevue ont été transformés en parc ouvert au public et un plan d’eau navigable. Le nettoyage de son lit avait notamment été l’occasion de retirer les pieux qui servaient à stocker le bois flotté utilisé par les charpentiers de marine. Entre 1987 et 1989, les travaux de construction d’un ouvrage de régulation du niveau d’eau ont eu lieu, près de la porte de l’Arrière-garde, au pont de Kervallon.

Les vannes œuvrent au maintien d’un niveau d’eau régulier dans l’estuaire de la Penfeld en journée afin d’y développer un plan d’eau navigable. Lors des marées de coefficient supérieur à 80, la nuit, les vannes s’ouvrent et se referment automatiquement pour permettre une vidange ayant pour but de maintenir la qualité et la relative salinité des eaux de la Penfeld, d’assurer la continuité écologique piscicole (le passage des poissons) et le rétablissement du niveau dans le plan d’eau pour la journée qui suit.